Tentative de coup d’Etat : Le chef d’Etat-major adjoint aux arrêts depuis lundi

Le Chef d’État major adjoint, le colonel Ibrahim Salim, a été placé en détention provisoire lundi après-midi. L’information a été confirmée par sa femme, Nassabia Maoulana Idaroussi.

Le chef d’Etat-major adjoint serait inculpé pour tentative de coup d’Etat et complot contre la sûreté de l’Etat. Il se trouve à la maison d’arrêt de Moroni. Inconnu du grand public, le Colonel Ibrahim Salim est originaire de la ville de Ouani et a pris femme à Foumbouni. Il a gravi les échelons au sein de l’armée et se serait occupé principalement de l’administration militaire. Il rejoint ainsi Me Bahassani Ahmed, l’écrivain Said Ahmed Said Tourqui, le Capitaine Fayssoil à la maison d’arrêt, détenus pour les mêmes chefs d’inculpation depuis près d’un mois.

L’on serait en droit de se demander si dans les jours à venir, d’autres têtes, notamment militaires ne vont pas tomber dans le complot déjoué contre la sûreté de l’Etat. Le 07 septembre, un mandat d’arrêt international a été émis contre l’ancien vice-président Djaffar Ahmed Said Hassani alors qu’il se trouve à l’extérieur du territoire national, ses deux passeports ont été annulés. Celui-ci est poursuivi pour des faits d’attentat et complot contre la sûreté de l’Etat.

Les inculpés seront jugés par la Cour de sûreté de l’Etat, une juridiction d’exception, et encourent la peine capitale. La Gazette des Comores a cherché, en vain à, joindre une source officielle concernant l’arrestation du chef d’Etat-major adjoint.

LGDC

2 commentaires sur Tentative de coup d’Etat : Le chef d’Etat-major adjoint aux arrêts depuis lundi

  1. Cela a toujours été la politique comorienne. Les grands comoriens contre les anjouanais et moheliens. Bientôt Anjouan et Mohéli seront des prisons à ciel ouvert. Et cela n’est pas la faute aux maorais mr l’excellence Président Azali, Mr le dictateur. A nous tous comoriens, constatons par nous même.

  2. Les arrestations comment à être nombreuses tout de même et ce n’est apparemment qu’un début. Mais ce qui me choque c’est l »état de la prison de Moroni. C’est loin d’être un prison pour emprisonner autant de gens. Plus de 40ans d’indépendance et une prison pourrie qui date de la colonie et on arrête pas de critiquer ce que la France a fait aux Comores sur une période équivalente (excepté à Mayotte). Le Building et ses annexes situés sur la même zone construite par la France (alors qu’il y a des gens qui disent que c’est Said Mohamed Cheikh).

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*