Transport aérien: AB désenclave la région avec une nouvelle ligne triangulaire

​AB a inauguré sa ligne Dar-Moroni-Tana, jeudi dernier à Antanarivo. Au moins deux fréquences hebdomadaires desservent la capitalemalgache, tandis que Dar-es-Salam est relié quasi quotidiennement.

Du rêve à la réalité. C’est le cas de le dire avec la compagnie aérienne AB Aviation qui vient d’inaugurer son premier Boeing (un 737 de 120 sièges) il y a seulement deux mois (le mardi 7 juin dernier). La ligne triangulaire Moroni-Dar-Tana est désormais officielle. La cérémonie d’inauguration a été tenue à l’hôtel Le Louvre dans le quartier chic d’Antananarivo, Antaninarenina, ce jeudi.

Cérémonie à laquelle le vice-président comorien en charge du transport, le ministre malgache du tourisme, et une délégation tanzanienne avaient pris part. L’objectif de ce type de ligne est de commencer l’exploitation avec un minimum de deux fréquences hebdomadaires vers Tananarive, puis d’obtenir aussi vite que possible un vol quotidien vers la même ville, tout comme Dar-es-Salam où AB assure actuellement une desserte quasi quotidienne, et ainsi « ouvrir le ciel comorien avec l’Afrique de l’Est et la grande-ile », tel que l’a souligné Said Abdallah Cheikh, conseiller du président de la république qui prononçait le discours du vice-président en charge du transport.

« Cette initiative va permettre aux autres compagnies d’être plus performantes car plus la concurrence y est, et plus le client est bien servi », a poursuivi le conseiller privé du président de la république qui rassure que le gouvernement accompagnera AB Aviation. L’objectif de la ligne triangulaire est d’offrir à la région une desserte régulière et directe avec des tarifs attractifs permettant ainsi de développer le tourisme qui est l’un des principaux axes de développement de nos îles.

Le tourisme, levier du développement, demande des complémentarités afin de booster le secteur. « Assistance des pays moins-développés par rapport aux autres » tel est un des principes qui servent de feuille de route aux petits Etats insulaires en développement (PEIED). C’est visiblement dans ce contexte que le ministre malgache Roland Ratsiraka préconise l’aide mutuelle « pour un co-développement ». «Il faut que nos iles soient complémentaires et continuent à travailler ensemble à développer une synergie afin que le monde se tourne vers l’océan indien » a martelé celui qui s’engage à ne ménager aucun effort pour appuyer AB Aviation au niveau institutionnel dans la grande-île.

De son coté, le PDG de la compagnie Ayad Bourhane, compte continuer encore à véhiculer l’image « d’un pays qui avance, qui se développe, à savoir les Comores ». Il a dit d’emblée reconnaitre les efforts du gouvernement comorien « qui a tout fait et qui fait tout » pour les accompagner, mais également Madagascar et la Tanzanie « qui nous aident à chaque fois qu’on a besoin pour développer notre activité dans la région».

Soulignons que cette année la compagnie qui fait son petit bonhomme de chemin a obtenu les codes de l’OACI (organisation de l’aviation civile internationale, utilisés lors du contrôle de la circulation aérienne et dans les opérations telles que le plan de vol). La compagnie existe depuis 2010 et compte aujourd’hui 3 avions (deux Embraer acquis l’un aprèsl’autre, et le Boeing 737 acquis cette année).

Toufé Maecha, envoyé spécial à Antananarivo/ LGDC 

1 commentaire sur Transport aérien: AB désenclave la région avec une nouvelle ligne triangulaire

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*