Transport / Le ministre de l’intérieur supprime le visa de sortie

visas

Aucun visa de sortie ne sera plus demandé aux voyageurs détenteurs de la carte nationale d’identité comorienne. C’est ce qu’a décidé le ministre de l’intérieur dans un arrêté supprimant ledit visa signé le 30 mai dernier à Moroni.

Le gouvernement vient de lever un obstacle pour les Comoriens désirant se rendre à l’étranger. Le ministre de l’intérieur a signé un arrêté le 30 mai dernier supprimant ledit visa et ce à compter du 1er juin dernier.

La présentation d’un visa pour quitter le territoire était critiquée de par les gênes, nombreuses, qu’il occasionnait chaque fois que l’on désirait voyager.

La décision a été moins appréciée par certains hommes politiques dont le leader du parti Alliance nationale pour les Comores (ANC), Mahmoud Ali Mohamed qui voyait en cette mesure « une bonne chose pour toute personne en situation régulière ».

Rahamatou Goulam, directrice de l’artisanat, voit en cette mesure « une décision sage surtout pour ‘‘nos-je-viens’’ (les Comoriens résidant en France) » alors que Mohamed Toiaamou, ancien conseil de l’île de Ngazidja, laisse entendre que « c’était injuste de faire payer les Comoriens d’autant plus qu’on ignorait où allait l’argent de ces visas ».

L’ancien élu Antoisse Ibroihime, lui, s’est interrogé sur l’opportunité d’un tel visa, se demandant s’il était « une taxe ou un impôt et par quelle loi s’était-il conformé ».

Pour certains, ce visa rappelait l’époque Denard et ses sbires qui l’avaient imposé pour pouvoir filtrer les allers et retours des opposants à leur régime.

 

Maoulida Mbaé

LGDC

1 commentaire sur Transport / Le ministre de l’intérieur supprime le visa de sortie

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*