Transport routier : Les transporteurs de Hamahame-Mbwanku entrent en grève

L’opinion semble convaincue que les conducteurs cherchent à placer la barre plus haut pour espérer, au final, une réduction minime du ticket de transport. Beaucoup estiment que quel que soit le cas de figure, les chauffeurs «ne travailleraient jamais en perte contrairement à ce qu’ils ne cessent d’affirmer».

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Depuis vendredi, les chauffeurs de la région de Hamahame-Mbwanku observent un arrêt de travail pour protester contre les nouveaux tarifs de transport fixés par le commissariat aux Transports de l’île de Ngazidja. Fixé à 650 fc au lieu de 750, le coût du parcours entre le Hamahame et la capitale, Moroni, fait grincer des dents.
A l’unanimité, les transporteurs de cette ligne ont accepté de ramener ce prix à 500 fc à la condition de faire de la Gare du Nord et du rond-point Salimamoud le terminus des passagers en provenance, respectivement, de Mboinku et de Hamahame.

Ali Abdou /Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*