En ce moment

Tribune : J-3, une armée menacée ?

Tribune: Du 16 au 18 Janvier prochain, tout soldat qui voudrait se rendre auprès de la population doit être toléré, pardonné et soutenu.
Une grande partie d’entre ces sacrifiés pour la cause d’un individu mauvais manque seulement de courage, mais n’en veulent pas franchement d’AZALI, un criminel qui fait exécuté ses frères d’armes.

Après le sale complot meurtrier qui a fait enlever la vie à FAISSOIL, MOUTU, NASSER, une partie des hauts cadres de l’armée ont pris conscience du danger que réprésente AZALI et seraient les premiers à retourner les armes contre AZALI. Et il le sait.
Reste un petit cercle d’officiers vicieux et budgétivores autour du Chef d’ état major et de Monsieur renseignements FAKRI MRADABI.

L’opération « éruption à Anjouan » devrait débuter aujourdhui pour faire ses 100 prisonniers ciblés, quelques victimes à la méthode Gazon.
Mais la température prise entre 9H et 16H à Mutsamudu, le tour inachevé de l’île a fait sentir aux militaires l’imminent danger qui les attend. Un peuple meurtri, trahi, tel un magma n’attend qu’un simple tremblement de terre pour en faire une éruption volcanique aux conséquences incalculables.

La misère, les rancœurs, l’esprit revanchard, la colère et le désespoir va faire des militaires une proie facile.

Tant pis pour le militaire qui ne réalisera que trop tard l’erreur de pointer son arme contre AZALI et son troupeau.
L’assaut sera donné pour bientôt.

BEN ALI.

1 commentaire sur Tribune : J-3, une armée menacée ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*