Trois balles tirées sur le véhicule du vice-président Moustadroine

Dans la nuit du samedi à dimanche, le véhicule du vice-président Moustadroine a été la cible d’une attaque à l’arme à feu. Dans le village de Mpouzini, entre Mutsamudu et Bandrani à Anjouan, deux motards munis d’une rafale à 9 cartouches ont ouvert le feu sur le véhicule du vice-président d’Anjouan.

De sources autorisées confirment que la portière du chauffeur et un pneu sont « terriblement » touchés. Et malgré la crevaison, le chauffeur a foncé à vive allure pour épargner le vice-président, qui se trouvait à bord. Les tireurs ont abandonné la moto. Ce qui pourrait permettre aux enquêteurs de remonter jusqu’à eux.

Masiwa Komor

2 commentaires sur Trois balles tirées sur le véhicule du vice-président Moustadroine

  1. Seulement 3 balles et pourquoi pas 4 ou 5 voire 8 pour le tuer mortellement . N’importe quoi ? .
    Arrêtez de prendre les Anjouanais comme des Abrutis , c’est régime d’ AZALI qui à commandité cet attaque pour pouvoir justifier de l’ envoie des militaires supplémentaires ici pour nous terroriser et voter son referendum anti-constitutionnel .
    Ne nous prenez pas pas comme des aveugles c’est vous qui etes des idiots . bandes des menteurs , des voleurs et des corrompus .

  2. Comme vous avez (Moustadrane, Azali,kiki belo)l’habitude d’inventer des scénarios pour incriminer les autres insha Allah, vous allez avoir les châtiments d’Allah bientôt…Amine. Neka le wawé Moustadrane moungou assohouva moussiba amba wawé nayi famille yayo piya soukou moja amba moutsodrounga oumoja oumouja hari voimifoumo yadroungamana insha Allah amine ! ! !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*