Trump ne se vengera pas d’Obama lors du traditionnel dîner des correspondants

C’est l’un des événements mondains les plus connus de Washington. Mais il pourrait être privé cette année de son traditionnel invité d’honneur. Le président américain Donald Trump a annoncé dans un tweet qu’il n’assisterait pas au dîner annuel de l’Association des correspondants de la Maison Blanche, prévu le 29 avril 2017. Une longue histoire.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

C’est une affaire quasiment intime entre Barack Obama, Donald Trump et la presse. En avril 2011, celui qui était alors au firmament de sa gloire, le président Obama, s’était offert un petit plaisir. Lassé par les rumeurs véhiculées autour de son lieu de naissance, le chef d’Etat avait profité du traditionnel dîner mondain de l’Association des correspondants de presse de la Maison Blanche, un exercice propice au sarcasme, à la dérision et à l’autodérision, pour régler son compte à l’un de ses détracteurs présent ce soir-là dans l’assistance : le milliardaire Donald Trump.
Depuis quelques mois, sur les plateaux de télévision, le célèbre magnat de l’immobilier reprenait en effet à son compte la théorie d’une naissance à l’étranger du président, ce qui aurait rendu son élection illégitime. Où est vraiment né Barack Obama  ? Peut-on voir son certificat de naissance  ? Est-il possible qu’il soit musulman  ? L’élection de 2008 pourrait devenir « la plus grosse arnaque de tous les temps », argumentait Donald Trump. Pointant que son Etat d’origine, Hawaii, venait de publier son acte de naissance intégral, le président avait alors répondu en se « payant » l’homme d’affaires.
Lire la suite sur rfi.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*