En ce moment

Un ancien premier ministre maltraité par Azali et ses ministres, »ils veulent sa mort »

L’ancien premier ministre Ibrahim Halidi est malade et il n’a pas prendre l’avion alors qu’il a un passeport diplomatique. Azali et ses ministres seraient impliqués dans cette affaire laisse entendre le fils de l’ancien premier ministre.

« Dites à Azali, Soef Elamine, Ambari, Kiki, Msaidié, Hilali… Que mon père malade est bien arrivé à Mayotte en Kwassa sain et sauf malgré qu’il a un passeport diplomatique. Sa famille vous remercie infiniment du traitement et on a pris acte !!!! On a compris que vous vouliez sa mort !!! »

2 commentaires sur Un ancien premier ministre maltraité par Azali et ses ministres, »ils veulent sa mort »

  1. je partage votre douleur, que Dieu l’aide à reprendre sa force Inchallah. Mais vous rappellez vous ceci: votre père est parmi les 8 membres du comité national du feu Ali Soilihi qui a denaturé les Comores, qui a créé la distinction entre les comoriens; les uns sont comoriens tandis que les autres des prisonniers, des sous hommes, qui a précipité le séparatisme de Mayotte. 2. Au moment des Affaires, a-t-il pensé à renover, construire des hôpitaux? 3. un passeport diplomatique ne donne pas obligatoirement un droit de visa d’entrée en France delivré par le blanc BEBEROU selon son terme en 1975 – 76. N’oubliez pas que Azali a voulu qu’il soit son dauphin en 2016.
    Enfin, il n’est pas le seul ni le dernier à subir cette humiliation. Basoilihi Moheli était deputé en 1975, puis comité en 1976 toujours contre le BEBEROU. Lorsque la maladie arriva, les choses se sont bien passées parce que nous ses proches savaient les voies à suivre sans demander aucune aide de l’Etat. Néanmoins, je me demandais toujours si il accepetrait d’atterir dans l’hôpital de Inoussa BAMANA. De meme lorsque Dr ADA Chirurgien était entrain de pousser le chariot de l’ancien 1er ministre Mroudjaé à El-MAAROUF, pour une évacuation à Mayotte, je me suis encore posé la même question. où est la dignité?
    Encore une fois, je prie pour que Dieu l(accompagne.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*