Un congélateur pour la conservation des personnes décédées à El-Maarouf 

Le Centre hospitalier national El-Maarouf dispose d’un volumineux congélateur pour la conservation des morts. Un homme, après avoir découvert que son père décédé y reposait, a été saisi d’un «grand choc».
Il lui était inimaginable qu’un congélateur pourrait servir de morgue. Un autre, stupéfait, a soutenu que «c’est la poisson que l’on conserve au ‘’congélo’’, pas les humains». 
Le service de communication du Chr, que nous avons contacté, a expliqué que «la conservation des corps sans vie se faisait de cette manière. Ils reposaient soit dans une morgue (conteneur frigorifique),  soit dans un congélateur à très haute température en attendant qu’ils soient inhumés».

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

La méthode serait «utilisée partout dans le monde, car le congélateur à très haute température ne peut contenir qu’un  corps», justifiait-on.
D’ailleurs l’appareil, qui n’est pas vraiment électroménager, aurait déjà servir, par le passé, à conserver le corps d’un chinois et, depuis, il est habituellement utilisé en cas de besoin. 

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*