En ce moment

Un gendre d’Azali lui fait des remarques piquantes

Des remarques piquantes mais très pertinentes. Mohamed Le Marquis (son pseudo sur Facebook) ne prend pas des gants pour s’acharner sur des mauvaises pratiques du pouvoir, quitte à froisser l’oncle de sa femme Azali Assoumani. Dans un post publié sur le réseau social, cet enseignant qui vit à Mayotte s’en prend aux processions qui se précipitent à l’aéroport à chaque déplacement du chef de l’Etat.

Alors qu’il se rendait à Moheli pour y effectuer la prière de l’aïd el-kabir, Azali est accueilli à l’aéroport de Bandar es-Salam par une foule hétérogène dont les élus locaux. Pour son gendre Mohamed, « il est tout à fait normal que les élus de l’île viennent accueillir le chef de l’État ».

Quid des ces dames et hommes citoyens lambdas ? Mohamed Le Marquis ne mâche pas ses mots: « Ces autres dames et messieurs qui se déplacent en grande pompe n’ont rien à faire là », tranche-t-il, avant de poursuivre: « Ces pratiques ancestrales qui étaient courantes à l’époque des sultans ne doivent pas être perpétuées dans une République ».

Rappelons tout de même que ces pratiques « ancestrales » ont la peau dure. Le directeur de cabinet puis le directeur du protocole du président de la République ont essayé d’y mettre fin en 2017 et 2018 au moyen d’une note de service, sans succès. La décision revient peut-être au président himself. En revanche il faut être crédule pour espérer la fin de ces défilés tant ils requinquent le pouvoir, côté populisme.

2 commentaires sur Un gendre d’Azali lui fait des remarques piquantes

  1. Les Anjounais sont-ils achetés par le tyran sanguinaire azali assoumani Mugabe?

    Celui qui n’agit pas face à une situation dangereuse est considéré comme un complice.
    En effet, les Anjounais restent sourds face à la situation difficile du Raïs SAMBI. Ce mutisme Anjounais pose un certain nombre de questions ? Les Anjounais sont des citoyens éhontés ?

    Pourquoi le dictateur azali assoumani Mugabe les humilie sans qu’ils manifestent leurs mecontements. Où sont les officiers Anjounais ? Où se trouvent les milices du colonel Mohamed bacar ? Où sont les jeunes militaires Anjounais qui ont sodomisé L’AND aux années 98?

    Anjounais, Anjounais, réveillez vous pour sauver votre honneur. Utilisez vous tous les moyens qui sont à vos dispositions pour abattre la dictature. Sachez bien nos frères Anjounais, quand un dictateur quitte le pouvoir par les armes, il ne faut jamais laisser aucune trace de sa part.

    Machiavel disait que l’arbre ne doit pas partir sans les racines. Car, à terme ces racines pourraient gémir. Il faut donc nettoyer même les ancêtres sont appelés à disparaitre.

    Le nettoyage doit impérativement être total.

    Bref, débarrasser les Comores de toute racine malsaine.

  2. Tout le monde a le droit d’exprimer sa joie il n’existe pas une limite de joie sis tu n’as pas une meilleure idée pour le pays alors va voir ailleurs

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*