Un jeune djihadiste mahorais serait mort en Syrie

Un jeune mahorais serait mort en Syrie

Un jeune mahorais serait mort en SyrieLe quotidien France Mayotte a annoncé il y a quelques jours que 4 jeunes hommes originaire de Mayotte seraient partis rejoindre les troupes de Daesh pour faire le “jihad”. Ces Mahorais recrutés par les djihadistes syriens seraient originaires du village de Tsingoni, l’un des hauts-lieux de l’islam à Mayotte.

L’information a d’abord été démentie mais elle vient d’être confirmée. 9 cas de radicalisation auraient été signalés auprès des services de l’État.

France Mayotte relate dans son édition d’aujourd’hui l’histoire de Charif. Jeune mécanicien militaire mahorais basé à Arles, il serait parti en Syrie faire le jihad en décembre 2014 et y serait mort lors d’un bombardement au mois de juin.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*