En ce moment

Un troisième vague de COVID-19 est imminent, selon cet activiste

Il déplore le refus du ministre de l’éducation d’utiliser les nouvelles plateformes pour assurer les cours en lligneet dénonce les expulsions sans contrôle des comoriens à mayotte : » Un troisième vague de coronavirus est imminent. Que Dieu nous protège.

Système de santé inquiétant et mesures barrières prises selon les humeurs, tels sont les modes opératoires de nos autorités et nos citoyens indisciplinés.

Je ne suis pas médecin, mais, voyant des refoulés de Mayotte chaque jour décendent librement dans les bateaux de notre ennemi, puis se pavaner librement sans tests et sans être inquiétés dans la mesure où Mayotte est presque en alerte rouge et confiné, ça sent le bordel dans ce pays.

Les autorités jouent avec nos vies tandis-que certains parmi nous accélèrent le processus de nous en finir définitivement.

Heureusement que Air Tanzanie évacue toute personne qui a la grippe vu le manque de confiance à nos médecins.

Et dans tous ça, le ministre de l’éducation est le premier coupable d’un probable drame de contamination car au lieu de rendre obligatoire les applications des cours à distance il a préféré déterminer un calendrier de reprise des cours.

Mes chers compatriotes, que chacun prépare son billet d’avion en attendant » Said Youssouf Mohamed, activiste depuis Tanzanie

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*