Une jeune fille de 13 ans violée pendant 3 jours par deux hommes à Hahaya

violéeDeux jeunes hommes ont fait vivre un calvaire à une adolescente de 13 ans la semaine dernière dans la ville de Hahaya. La jeune fille a été violée à plusieurs reprises par deux hommes pendant trois jours. Les auteurs présumés du viol sont Omar Cheha et Nadjim Boina, âgés de 30 à 40 ans.

C’est un drame particulièrement sordide que la belle mère de la jeune fille agressée sexuellement, Mme Faouzia Maoulana nous a confié sur Comores infos.

Tout a commencé quand l’un des présumés violeurs a demandé à la fillette de 13 ans de sortir avec lui mais la jeune fille a refusé catégoriquement. Le lendemain matin vers 9h,  la jeune fille disparaît sans laisser de trace.  « Ma belle fille, elle a passé des nuits d’horreurs qui se sont déroulées dans plusieurs chambres » nous a déclaré Mme Faouzia.

Pendant ces trois jours de viols la victime aurait supplié ses bourreaux d’arrêter mais ils n’ont rien voulu savoir. Les violeurs ont fini par relâcher la fillette de 13 ans, mais elle a eu du mal à se confier à sa famille.

Les violeurs ont été arrêtés par la gendarmerie et ce mardi 12 août, les violeurs ont été présentés devant le juge. Mais les familles des deux violeurs cherchent les moyens pour faire sortir du pays Omar Cheha et Nadjim Boina. Selon Mme Faouzia, la belle mère de la victime, «  l’un des violeurs va bientôt faire un mariage à l’ambassade de France aux Comores ».

24 commentaires sur Une jeune fille de 13 ans violée pendant 3 jours par deux hommes à Hahaya

  1. Bjr a tous.C’est le mal du pays et une maladie dite incurable.Ca me fait trop mal car meme ma propre sœur peut etre victime un jour.Je travaille a Hahaya tous les jours comme etant l’Adjoint Chef de Service Fret a Com’Air Assistance et j’ai constate qu’il y a bcp des jeunes adolescents qui boivent de l’alcool.Desole pour se remarque car chacun d’entre nous est libre de faire ce qui lui semble bon.Mais,des jeunes qui se soulent sans le moindre moderation.c’est donc un dange pour l’avenir de notre pays.Thanks

  2. Etre pecheur ne pa un honte. par contre la brochete, et une bisnesse. sabu hohatru tsihahaya. mimilozi nganiéchi hezenfi.
    chaya lipva zemapesa ya he billet yacomori rangu. yeka huvubuwa mlozi tsena. yengoyechidjé.

  3. c’est vrai « Chaguiri » s’est marié avec la fille de « Mlozi MNUKA VUMBA » comme vous le dites, mais il est respecté par sa belle famille, il est tranquil, personne ne l’a jamais terrorisé de lui retirer son titre de sejour,. de plus, la famille de Chaguiri n’a pas un oncle qui s’appelle Mfufoi gnandzi ho dzahani landuli

    • A Mes frères et sœurs de HAHAYA
      Le réveil s’impose. Déjà,arrêter de vous insulter !
      Nous les gens de Hahaya condamnons toutes les formes de violences.
      Si Nadjim et Omar sont coupables ils doivent être punis. Si la petite ment et bien !sa famille devra s’expliquer !
      Comme tous les comoriens qui ont eu connaissance de cette affaire, nous cherchons à savoir la vérité. Le fait d’aboyer très fort ne signifie pas qu’on a raison.
      Laissons la justice en décider et quelle que soit l’issue de cette affaire la décision judicaire doit être respectée par tous.
      Par contre l’image de notre village a été fortement réduite par cette affaire.
      Car des arrivistes, opportunistes, mal propres ont trainé le nom de notre village dans la boue.
      Nos pères, nos oncles et frères ont été accusés de complicités dans cette affaire alors qu’ils ne savent rien.
      J’invite tous les citoyens de Hahaya à identifier et dénoncer les gens qui portent atteinte à l’image de notre village. Ceux qui diffusent des fausses rumeurs et des propos diffamatoires sur notre village doivent être identifiés. Qu’ils soient ici en France, aux Comores ou à l’étranger nous avons l’obligation de réagir. GANDZAWO MONESSA YE MWENZA ANKILI NDOPVI
      Même si ils sont du village ils doivent payer pour ce qu’ils ont fait au village entier car cela veut dire que ces gens ne portent pas HAHAYA dans leur cœur.
      Nous devons nous venger de tous ces gens!!!!
      Voici ce que je vous invite à faire :
      Primo : Identification des diffuseurs de fausses rumeurs qu’ils soient de Hahaya et d’ailleurs
      Secundo : Sentence sur eux et leurs familles.

      Debout jeunesse de HAHAYA !
      Hahaya notre village chérie tu souffre mais nous allons te réanimer

      Œil pour Œil dent pour dent. On vous aura !
      Fière d’être de HAHAYA .

  4. SERTE PARFOIS LA VERITE BLESSE

    mon petit chagiri je vois que tu ne làche pas l affaire, aujourd’hui tu me parle de l homme, de la conscience,de l animal, certains citations philosophique.
    J avoue tu lit beaucoup de livre, mais est il vraiment une vertu pour un changement? question je te pose.
    j ai bon essayer de t éviter le pire mais je vois que comme ton nom le dis « chagiri » tu es toujours giri,donc l affaire continue. je suis dans l obligation de faire un petit rappel sur ta bibliographie au cas ou un jour tu souhaite te présenter candidat dans une élection quelconque car selon la loi toute personne ayant une mauvaise réputation sur son passer ne doit jamais etre élu.
    D’abord tu as 3 prenoms,ton Imani Mmadi, Chagiri pour la société et tchami venant de toi.ca v dire que tu cherche a tromper les gens. tu es le petit frere de aboudou Mmadi, Antoyi Mmadi, Sidani Mmadi, Barouf Madi; et si je te demande l image de ces 4 freres tu me dira quoi? tu t ensouvien bien de toi sur tous ce que tu as fais à Mcha andriré, aboudou mwigni mbouzi,etc j ai pas oublié tu etais si tetu et tu parlais tres fort dvolicoli juste pour montrer ta présence. je dois te dire que les medias sont faits pour divulguer certains informations que les autres ignorent. donc je ne peux pas me raisonner avec des citations philosophique car il s’agit de toi. c est de toi que je parlesi tu regarde avec tes phrases ces philosophes nous parler de leur facon de voir les choses selon leurs experiences. donc ,moi je parle de toi selon ton passer et n oublie que c est le passé qui fait l histoire donc sans le passé il n aura jamais d histoire raison pour laquelle on ne peut pas oublier ton passé si non tu ne fugurera pas dans l histoire.
    je te vois me parler de l animal de quoi tu fais reference. si je ne me trompe c est toi qui doit etre comparer a l animal a cause de tes actes
    et ton passer tu étais trop mtsovoidabou tu insultés les gens et tu te permets trop tu etais telement agressif que tu avais toujours un couteau dans ta peauche bo chagiri karidjadiwaza. je te previens tu tu ose t adresser encor a moi je te rapele je connais le passé de ton je sais les voles que tes freres ont commis et d autres secrets familiale donc tu ne me laissera pas le choix.tu dois changer chagiri je suis aucourant de tous ce que tu fais a liyon regarde toi et pose toi la question pourquoi cette personne s acharne sur moi? tu
    as un mauvais comportement et ca je ne crois pas que tu es pret a changer car selon toi tu te crois plus fort que les autres. tu es petit de tailler, d esprit, et de clan dobnc accepte la defaite. apres tu saura comment te comporter devant les autres. si tu crois que tu es un homme , alors des aujourdui fais la diference. change un epu ta facon de parler ‘d agire et de te comporté. essaie de te donner une bonne image comme on me mettra ton passer de coté.je te rappel ne te crois pas malin car tu l es pas. je connais ton passer et celle de ta famille.donc faisons la paix et accepte la lecon que je t apprend comme ca tu vas évoluer petit ok dacore il y a rien a avoir honte l homme n est pas le juge de soi. et la société critique toujours ceux qui ont un mauvais comportement. je crois que tu as compris ce que je te transmets n est ce pas?

  5. SERTE PARFOIS LA VERITE BLESSE

    mon petit chagiri je vois que tu ne làche pas l affaire, aujourd’hui tu me parle de l homme, de la conscience,de l animal, certains citations philosophique.
    J avoue tu lit beaucoup de livre, mais est il vraiment une vertu pour un changement? question je te pose.
    j ai bon essayer de t éviter le pire mais je vois que comme ton nom le dis « chagiri » tu es toujours giri,donc l affaire continue. je suis dans l obligation de faire un petit rappel sur ta bibliographie au cas ou un jour tu souhaite te présenter candidat dans une élection quelconque car selon la loi toute personne ayant une mauvaise réputation sur son passer ne doit jamais etre élu.
    D’abord tu as 3 prenoms,ton Imani Mmadi, Chagiri pour la société et tchami venant de toi.ca v dire que tu cherche a tromper les gens. tu es le petit frere de aboudou Mmadi, Antoyi Mmadi, Sidani Mmadi, Barouf Madi; et si je te demande l image de ces 4 freres tu me dira quoi? tu t ensouvien bien de toi sur tous ce que tu as fais à Mcha andriré, aboudou mwigni mbouzi,etc j ai pas oublié tu etais si tetu et tu parlais tres fort dvolicoli juste pour montrer ta présence. je dois te dire que les medias sont faits pour divulguer certains informations que les autres ignorent. donc je ne peux pas me raisonner avec des citations philosophique car il s’agit de toi. c est de toi que je parlesi tu regarde avec tes phrases ces philosophes nous parler de leur facon de voir les choses selon leurs experiences. donc ,moi je parle de toi selon ton passer et n oublie que c est le passé qui fait l histoire donc sans le passé il n aura jamais d histoire raison pour laquelle on ne peut pas oublier ton passé si non tu ne fugurera pas dans l histoire.
    je te vois me parler de l animal de quoi tu fais reference. si je ne me trompe c est toi qui doit etre comparer a l animal a cause de tes actes
    et ton passer tu étais trop mtsovoidabou tu insultés les gens et tu te permets trop tu etais telement agressif que tu avais toujours un couteau dans ta peauche bo chagiri karidjadiwaza. je te previens tu tu ose t adresser encor a moi je te rapele je connais le passé de ton je sais les voles que tes freres ont commis et d autres secrets familiale donc tu ne me laissera pas le choix.tu dois changer chagiri je suis aucourant de tous ce que tu fais a liyon regarde toi et pose toi la question pourquoi cette personne s acharne sur moi? tu
    as un mauvais comportement et ca je ne crois pas que tu es pret a changer car selon toi tu te crois plus fort que les autres. tu es petit de tailler, d esprit, et de clan dobnc accepte la defaite. apres tu saura comment te comporter devant les autres. si tu crois que tu es un homme , alors des aujourdui fais la diference. change un epu ta facon de parler ‘d agire et de te comporté. essaie de te donner une bonne image comme on me mettra ton passer de coté.je te rappel ne te crois pas malin car tu l es pas. je connais ton passer et celle de ta famille.donc faisons la paix et accepte la lecon que je t apprend comme ca tu vas évoluer petit ok dacore il y a rien a avoir honte l homme n est pas le juge de soi. et la société critique toujours ceux qui ont un mauvais comportement. je crois que tu as compris ce que je te transmets n est ce pas?

  6. CONSCIENCE CONTRE SCHISOPRENIE MANIFESTE

    La grandeur de l’homme n’est autre que la prise de conscience de son ignorance: Car pour mieux parler, il faut d’abord bien réfléchir. D’abord l’homme est un animal, mais il est différent par la manière d’agir et de penser. Par exemple, l’animal dispose une bouche pour aboyer, néanmoins l’homme intelligent ne pourra jamais faire comme cet animal, de peur de troubler les autres. Donc, c’est la grandeur de l’homme, car avant d’agir l’homme doit penser d’abord. C’est dans ce contexte qu’Aristote a dit cette phrase » L’homme a des mains parce qu’il est le plus intelligent ». Effectivement, l’animal a des mains mais faute de cortex, il du mal à les utiliser. Le son de cloche raisonne chez blaise pascal quand il disait que  »l’homme est un roseau pensant ». Réagir ainsi est une façon d’attirer l’attention que l’homme doit réfléchir,avant d’entreprendre ses entreprises violentes. Prendre la plume pour dire tout, ainsi que n’importe quoi est une carence manifeste de la conscience humaine.

    Par ailleurs, il est très utile de savoir diagnostiquer ses points forts et ses points faibles. Il s’agit de prendre conscience de son ignorance comme disait SOCRATE que  » la conscience de sa propre ignorance est le début de la sagesse ».
    Quant à l’histoire du passé, en dépit de vos connaissances historiques, vous devriez être content car, selon DAMILLAVILLE, l’histoire ne nous enseigne que des exemples de paix violée ou des familles qui n’appartiennent pas à tel clan. En revanche, celle-ci nous permettra aussi d’éviter les erreurs du passées que les erreurs futures, car Nietzche a bien souligné que  » ce que l’homme retient de l’histoire ce qu’il ne retient rien ».
    En d’autres termes: Nous apprenons l’histoire pour éviter l’histoire tragique, alors que l’homme répète indéniablement les mêmes bêtises. Néanmoins, vous devrez être fier de cette histoire car, elle nous évitera de réitérer les mêmes penchants naturels. Même si certains soutiennent la thèse selon laquelle, l’individu est guidé par le sexe. Donc, voilà la conscience de l’homme avisé.

    Quant à moi proprement dit, je n’ai jamais utilisé la France comme parapluie du maitre de l’affaire, ni rebondir. D’ailleurs, j’ai pris l’avion par mes deux pieds et non pas par la tête. En aucun moment, je n’ai jamais marché en France sur la Tête, Contrairement à d’autres auxquels prêtent certains noms.
    Par ailleurs, je suis fier d’appartenir à une famille agricultrice et qui a réussi à faire mentir la théorie selon laquelle la conscience appartient à une classe fortement instruite.

    Pour conclure, Deux voies peuvent conduire à la conscience, soit par la voie de l’école, soit par l’expérience quotidienne.

  7. je m’adresse à mon ptit chagiri csa ,tu te rappelles quand tu refigies à Mbaleni pendant à peu près un an? c’est meme acte ignoble et meme t’avais un surnom » petit fou » quand j’ai lu les raisons de Samuel ,je pensais à chagiri.c’est degoutant un jeune comme lui qui est en arrière pensé avec des affaire de Mrawamboini et Mrawadjoumais quelle école a fait ses études ? specialiste de separation?appelle aux comores dans ta famille pour savoir la vraie histoire merci

  8. LA QUAFICATION DES FAITS COMMIS PAR NADJIM BOINA MMADI ET OMAR MOHAMED CHEHA MBECHEZI SONT LOURDS.

    Selon, le quotidien comorien  »ALWATWAN » publié le 20 Août 2014, ces deux individus cités en haut sont accusés: De détournement de mineure de moins de quinze ans, séquestration et viol. Selon, les sources de ce journal le père biologique a déploré le manque et la faiblesse des autorités comoriennes de protéger les mineures en l’occurrence sa fille violée. Selon lui, sa fille ne mérite pas cet acte ignoble de la part de  »NADJIM BOINA MMADI et OMAR CHEHA). Donc, cette affaire abjecte soulève l’indignation de toutes les institutions nationales et internationales dont leur objectif est de mettre à l’abri les jeunes filles du monde entier contre  »NADJIM BOINA MMADI et OMAR CHEHA ».

    Cependant, cette situation doit faire l’objet d’un débat large afin de protéger des futures victimes, même si l’état comorien se désengage sur les affaires de viol.

    Cette histoire inédite devra nous servir tous, comoriens de leçon de morale; en effet, si nous ne protégions pas les mineurs, le pays ferait son propre malheur, ainsi les actes pédophiles que: OMAR CHEHA ET NADJIM BOINA MMADI se sont livrés et acharnés sur la fille de SAID MAOULANA dans la ville de Hahaya empoisonnent à la fois la réputation d’une ville, mais aussi d’un pays musulman devenu un refuge de pédophiles. Ce pays longtemps respecté par ses traditions cultuelles et religieuses, aujourd’hui devenu une cache de détourneurs de mineurs. Cela explique l’arbre qui cache la forêt.

    En dépit de ce petit pays magnifique par son paysage et son climat tropical, mais tout cela n’explique pas tout, car un état est un ensemble d’institutions auxquelles toute la population tourne autour d’elles. Néanmoins, avec les comportements condamnables et la multiplication des actes inhumains, ce pays véhicule un message très inquiétants.
    Malgré tout cela, mais certains ne cessent de cautionner ces maux auxquels gangrènent notre société. Ce qui montre le manque de maturité de certains parmi nous. Nous avons du mal à grandir, car chacun veut toujours défendre l’indéfendable. Bien évidement, on peut pendre la défense de sa famille quand ils ont raison, mais aussi il faut reconnaitre quand ils ont tort. Il est pourtant nécessaire de se hisser et dépasser le cadre du favoritisme familial: Il coûte cher et abime notre société, ensuite pour ceux qui subissent ces injustices sont le plus souvent une minorité vulnérables( mineurs, mal lotis etc…), et enfin pour l’état comorien qui n’est pas respecté nul part du fait de la corruption au sein des institutions notamment: La justice, la gendarmerie, la police et le sommet de l’état.

    Espérons- nous un changement radical au sein de la société comorienne.
    Il faut souligner qu’une société sans justice n’est autre que l’état de nature où le droit n’est jamais limité.

  9. Mon petit chagiri c est ca non j ai pas oublié, je ne sais pas de quoi tu parle. je te dis bien je ne suis l aliéné de personne. je donne ma propre opinion vis a vis la situation. es tu au courant du jugement d aujourd’hui? appelles Comores pour savoir ce qui se passe.ton sois disant Hamidou mVouna a encore attaqué le Kabila de GNAMOINKODO. donc t en que ton petit Hamidou Mvouna n arrive pas a faire la distinction entre probleme de viole et hiGNé je sairai dans l obligation de lui montré. je te vois attaquer des familles toi aussi alors je te mets en garde. ne tentes pas si non tu risques de le regretter amèrement. tu oublie combien tu detestais wOWaLOZI regarde toi la ou tu es fini petit. tu te mariais avec le fille de MLOZI MNOUKA voumba. alors fermes un peu. ne te crois pas inteligent car tu es en france BO CHAGIRI MLA LANDA. si tu ne veux redevenir fou comme tu l as étais, ferme la OK. je me suis adressé a hamidou MLA yembe vue sa façon de faire les choses, je ne sais pas pour qui il se prend, mais il doit faire prophile bas. et c est pas ce battare de mvouna qui doit se permettre de parler de gnamoikodo si vous chercher la guere je vous jure que vous l aurai et tous le monde saura qui vous êtes bandes ignorant. si vous voulez la paix je vous conseil de ne jamais prononcer le mon de gnamoikodo.
    alors toi aussi fais toi petit et n oublie pas d ou tu viens. arrêt de vouloir t expliquer et de prendre référence avec des philosophes, toi tu ne connais que les conrochés et les landa dis moi si je mens? aujourd’hui toi aussi tu veux te montrer grand parce que tu te mariais avec une fille de Mlozi que tu as détesté t en. on a rien oublié, on est pas amnésique comment oublié chagir mna motro mdjewiri, mtsovoidabou, tu as quel réputation a hahaya toi? dis moi si tu as les couilles. c est avec cette image que tu vis a hahaya mna motro wama dodo mdjewiri mtsovoidabou et ca tu le sais bien alors ne crois pas que la france t a changé non détrompe toi ok. et si tu es au courant selon mes source l affaire prend une autre empleur en justice parait il que Omar est innocent et que la fille a témoigné d avoir une relation avec nadjim donc ca se vois que c est compliqué c est vrais qu’elle a 13 ans mais la liaison ne prouve pas le viole donc calmes toi et cherche plutôt a savoir la verité de ton coté. c est ta nièce c est ca alors quel éducation tu la donné mon petit. ari mdrou ye tsouha yenguwo mdroussiha hakatsi. et si jamais elle est violé je te jure que j exige la peine de mort pour ces deux hommes et si c est pas le cas ben il ne fallait pas salir le village de hahaya pour la mauvaise éducation que tu as procuré a ta nièce. voila désolé si j ai dévoilé la vérité c est pas de ma faute c est la votre car vous voulez jouer dans la cours des grand sans chercher a savoir comment se tenir devant les grand.

  10. Parole aliéné ou murement réfléchi.
    La raison doit l’emporter sur l’ignorance: Car, ce qui nous différencie des animaux, c’est la conscience. D’abord, pour ceux qui nous lisent,doivent savoir qui se retrouvent devant des personnes matures et qu’ils sont censés connaitre l’authenticité de l’affaire. Par conséquent, il est utile de se retenir tout en évitant des propos insensés. Ensuite, pour notre village rien ne peut justifier l’intervention des notables pour libérer des présumés violeurs en séries. En fin pour les Comores, c’est un coup de massue qui vient casser l’image d’un pays prétendu musulman.
    Donc, dans un pays de droit, si ces faits sont avérés, la loi devrait s’appliquer.

    En revanche, je suis horrifié, d’une part parce que certains propos sont d’une extrême violence, d’autre part parce que la famille des présumés violeurs s’attaquent à certain Hamidou qui n’est autre qu’un bon père de famille. Par exemple, il a fait ce que les autres auront fait à sa place.

    Si certains pensent qu’il faut avoir un master2 ou un doctorant pour agir ainsi, ils se trompent pertinemment.
    L’intelligence, la conscience, le savoir vivre tout n’a rien avoir avec les diplômes.
    On peut comprendre l’exaspération de ces deux familles aisées et intelligentes.
    D’abord, par leur capital culturel très élevé par rapport à la moyenne nationale. Ensuite, par leur capital économique auquel déborde dans la ville de Hahaya. Et enfin, leur capital social auquel leur permettra de mettre la pression sur ISSOUFFA IDJIHADI.
    Cependant, traiter de quelqu’un  »de petit » ce n’est pas digne d’un instruit. D’ailleurs, même J.P.S n’a jamais traité CAMUS de cette façon.
    Karl MARX a dit la phrase suivante: » ce n’est la conscience qui détermine nos moyens d’existences mais, plutôt le contraire ». C’est la manière dont on vit qui explique l’intelligence. car, les hommes jugent par les actes plutôt que les paroles. c’est pourquoi, la société d’aujourd’hui se focalise sur ce qu’on est.

    A mon avis, la vie en société, suppose des limites, sinon, nous risquerons de retourner dans l’état de nature où le plus fort aura toujours raison au détriment du plus faible

    • Propos rapportés sur le blog: mbadakome;
      Affaire de mœurs: Au fil… d’un viol et séquestration présumés sur mineur à Hahaya

      Aucun homme ne peut tolérer le viol d’aucune personne surtout lorsqu’il s’agit de viol et séquestration d’une mineur de 13 ans. Une telle atrocité doit nous émouvoir au plus profond de nos cœurs et de notre chair. Et pour qu’il y ait réparation, nous devons rester mobiliser pour pousser ces magistrats et ses avocats corrompus à dire le droit et à respecter le peuple en ayant un autre regard sur cette justice dont ils sont censés représenter.

      Mais aussi, pour ceux qui collectent ces informations enfin de les mettre à disposition du grand public, la prudence doit être la règle : Il ne suffit pas d’être chez soi, devant son ordinateur pour s’autoriser tous les droits de dire ce qu’on veut. Surtout nous devrons redoubler de prudence sur ces affaires de mœurs qui se passent au bled. Ici, je veux parler des sites et blogs qui , sans la moindre preuve, ont accusé les notables de Hahaya d’avoir agi en faveur des jeunes présumés violeurs. Surtout, ils n’ont pas hésité à utiliser des photos des notables de Hahaya prise par ORTC, il y a quelques temps. Mais quelle honte ! Et d’emblée, nous démentons formellement que cette information est erronée.
      Certes, si deux personnes, proches des présumés accusés sont allés rencontrer la famille de la fille pour la dissuader de retirer la plainte suite à l’enquête menée par la ville. Cela n’était pas fait à l’initiative de tous les notables de Hahaya, mais de la famille de ces deux garçons et cela est de bonne guerre. Et jamais une tierce personne n’ a pris part à cette rencontre au nom de la ville de Hahaya. Voilà pour la précision en ce qui concerne le dénigrement porté sur cette ville.

      Qu’est ce qui s’est passé réellement ? Il semblerait que la fille et Nadjim étaient des amis depuis un moment et celle-ci aurait demandé au présumé violeur de l’épouser et ce dernier a décliné par ces propos : « ce n’est pas impossible, à condition que tu finisses tes études avant. Mais une telle réponse n’est pas du goût de la jeune fille. Pour arriver à ses fins, elle est partie raconté à sa famille que Nadjim est d’accord pour la marier. Et pour avoir le cœur le net, le grand-père de La fille serait allé voir le maire pour lui faire part des propos de sa petite fille. Et Mr le maire convoque le garçon pour clarifier les propos de la fille et une fois encore Nadjim s’est tenu à sa premiere reponse. A partir de là, la famille a exercé une pression sur la fille au point que celle-ci a fini par craquer et quitter précipitamment le foyer familial en début de soirée. Ne sachant pas où serait-elle partie, ils sont mis à sa recherche.

      Par la suite, Il semblerait que la fille était en pleine panique et s’est présenté chez Omar devant quatre témoins de Hahaya et lui a supplié de l’héberger la nuit car elle ne savait pas où aller. Sur les champs Omar refuse de l’héberger chez lui . Mais par l’intervention en sa faveur, OMAR a fini par accepter. La fille aurait dormi dans l’une de plusieurs chambres qui composent là maison et aurait disparu au petit matin sans dire au revoir. Pour Nadjim, le deuxième présumé, il semblerait qu’il a dormi à l’autre bout de la ville, chez son cousin « je viens ». apparemment, des personnes ont confirmé que Nadjim lui qui, d’habitude dormait avec Omar dans la même maison , n’est pas venu dormir cette nuit-là.

      Le lendemain matin, ayant appris le lieu où leur fille a passé la nuit, sa famille est allé porter plainte auprès des notables de HAHAYA sur le motif que Nadjim BOINA et Omar CHEHA ont violé et séquestré leur fille. Dans la foulée, la ville convoque réunion en présence de deux coupables. Pendant que les notables de Hahaya étaient en train de vérifier cette information, le beau-frère de fille, au nom de Hamidou Mvouna serait parti à la gendarmerie porter plainte ont et suite les gendarmes ont fait une descente à Hahaya pour arrêter les présumés coupables.

      Et chose étonnante, ils les ont arrêtés en pleine assemblée de notables. Alors la question qu’il faut se poser maintenant, la famille de la jeune fille aurait tendu un piège aux hommes, en convoquant une assemblée de Hahaya, sachant que la gendarmerie aller les arrêter dans les minutes qui suivent? De sources sûres, Il semblerait que cette fille n’a passé qu’une nuit chez Omar en l’absence du 2eme garçon Nadjim et non 72 heures comme cela a été rependu dans les médias. Par ailleurs, il parait qu’après l’arrestation de deux garçons, la gendarmerie aurait conseillé Omar d’avouer sa relation avec la fille en échange de sa libération et celui-ci a refusé d’endosser une contre vérité. Mais, alors si des gens peuvent témoigner que Nadjim n’a pas dormi dans chez Omar cette nuit pourquoi l’a-t-on arrêté ? Pourquoi parle-t-on de séquestration et viol sur mineur si la fille a avoué devant le juge de ne pas entretenir ou n’avoir jamais eu des relations sexuelles avec ces deux hommes? Mais qui profite du crime et pourquoi ?

      C’est troublant et curieux de voir une belle mère de la fille d’origine mahoraise qui vit à Marseille et de surcroit n’a jamais mis les pieds à Hahaya pour connaitre la fille, faire un témoignage dans les médias ? Sommes-nous devant une affaire de vengeance, et qui veut abattre qui et pourquoi ?
      Alors que va dire la justice, va-t-elle lire ce qui se dit dans les médias ou ira-elle chercher la vérité à la source ? Une chose est sure, les informations sorties de la première audience datant du 20 aout nous donneront une grande leçon sur notre façon à réagir épidermiquement et émotionnellement ! Dernières nouvelles : Au fait, il parait que la fille a déclarait devant le juge qu’elle avait deux copains, elle venait voir Nadjim à chaque fois qu’elle avait besoin d’argent. Mais ce qui est renversant, l’avocat de Nadjim a réussi à démontrer que la fille avait deux extraits de naissance, l’un de 13 ans et l’autre de 16 ans, ya rwabi ! ye yaferi inu ngédjotriya mbahitru hogangani !
      Nadjim est-il devenu DSK ou la fille et sa famille sont-elles devenues Nafissatou Diallo et sa famille?
      ABDOUL Malik

  11. vous peuple de hahaya, vous gouvernement comoriens, vous juges de Ngazidja , je vous en conjures de clarifier cette histoire de viole pour que justice soit faite. vous devait vraiment prendre en compte cette histoire car il ne suffit pas d une viole d une fillette de 13 ans mais aussi une image d un village et d un pays , j insiste sur la vertu de cette histoire car il y a une autre version donc on ne sait pas vraiment la vérité. je parle en t en que citoyen de hahaya. j aimerai bien que si on s engage a dénoncer des actes barbares comme celles la qu’on soit sur de ce qu’on dit car cette fille est innocente et vue son age elle ne mérite pas d’être une scenario de rage et règlement de compte. alors je trouve inconscient et irresponsable la personne qui a publié cette histoire sur le net sans se rassurer que l affaire est claire et qu’une enquête a était faite. dans ces genre d’histoire des preuves tangible sont exiger comme l enquête de la gendarmerie, des éxamins médicales qui devront être faits prouver voir les dégâts et se rassurer si c est vrais elle est violer il y a aussi le verdicts de la justice. une fois q tous cella sera faite la on peut parler de viole et la sentence sera donner au coupable. voila la vrais raison qui pousserai des personne a publié cette histoire au net. mais aller raconter ca et avoir encore des version qui prouve le contraire c est insensée. aujourd’hui le monde voit le peuple de hahaya comme une société d’animaux et d ignorant. or que le soit disant Hamidou Mvouna qui a déclancher cette histoire mélange tous il se permet de parler de Kabila et lancer des insultes sur ca. je m adresse a toi hamidou Mvouna je te conseil de grandir un peu sort dans la délinquance et comporte toi comme un homme mure d esprit. il s agit d une petite fille que toi même tu as dis qu’elle n écoute personne et que tu t inquiète de son comportement.
    On sait très bien qui tu es c est pas parce que tu es entré dans la politique et tu avais eu une place a l aeroport que ca fera de toi un grand homme. tu ne vaut rien et ca tu le sais. tu n as pas ta place a hahaya donc tu cherche a faire croire au gens que gens tu es quelqu’un mais au fond de toi tu sais très bien qui tu es tu crois qu’ on sait la raison de ton licenciement de ton poste par le directeur Omar ou bien c est parc qu’on ne dis rien. c est parc que tu as osé mêler le kabila de IGNAMOINKODO dans cette histoire que je me trouve dans l obligation de te corriger petit.

  12. Nadjim Boina Mmadi et Omar Cheha Mbechezi, deux violeurs comoriens dans la nature.

    Laisser ces deux violeurs en séries dans la nature est un danger pour les jeunes filles de moins de quinze ans; et que les conséquences sont prévisibles. D’abord, pour la famille de la jeune fille violée par ces deux individus menaçant. Cette famille de la victime tentera de se faire justice elle-même, causant un affrontement entre la famille des auteurs et celle de la victime, puisque la justice n’existe plus aux Comores, ensuite pour les Comores, ces délinquants sexuels réitéreront pour une autre famille, et enfin pour le monde entier en effet, ils tenteront de franchir la frontière entre les Comores et la France.
    Tout cela explique la corruption et la méconnaissance des conventions internationales auxquelles protègent les mineurs.

    La justice, la gendarmerie et les politiques sont accoutumés à pratiquer ces genres d’actes abjects; en effet, il est aisé pour eux de laisser en liberté un individu ou des individus qui ont pratiqué les mêmes gestes qu’eux.

    N’oublions pas que si les autorités comoriennes ne protègent pas les mineurs, elles feront leur propre malheurs: Ainsi, l’intervention des notables auprès du président Ikililou pour libérer des criminels sexuels, notamment Nadjim Boina Mmadi et Omar Cheha Mbechezi tous deux de la ville de Hahaya est une faute lourde de conséquence dont l’intention est de nuire la famille de la victime.
    En conclusion, on peut dire que l’archipel des Comores est une zone de non droit, d’une part la justice se trouve aux mains à des acheteurs des diplômes et d’autre part les enquêteurs c’est à dire la gendarmerie et la police nationale échangent des criminels sexuels contre de l’argent.

    • J’ai assisté depuis le début de cette affaire comme beaucoup de Comoriens à un acharnement médiatique. Il serait inutile de dire que cette campagne médiatique qui ait pris la forme d’une plaidoirie en valeur seulement de la famille de la jeune fille puisqu’il s’agit essentiellement de la reprise de tous les témoignages dont HAMIDOU MVOUNA ait décidé de maintenir en dépit de ce qui s’est réellement passé sur cette affaire.
      De plus, j’ai trouvé troublant étant jeune femme de Hahaya qu’on nous dise je cite : « une jeune fille de 13 ans a été séquestrée, violée et enchainée pendant trois jours sans que personne ne s’en ait rendu compte. Pour ceux qui connaissent bien Hahaya, un tel acte est impossible, du moins dans cette version. Si non, une question se pose : que faisait-elle la famille de la fille au bout de trois jours sans leur fille ? Et pourquoi, bon sens, n’a-t-on pas entendu ici à Hahaya la rumeur de la disparition de la jeune fille ? Car j’avoue, la rumeur n’est rien d’autre que la seule communication bien établie aux Comores.
      Encore plus troublant pour moi, jeune femme de Hahaya de voir que la belle-mère de la fille d’origine Mahoraise qui vit à Marseille, faire un témoignage dans les médias sur un affaire qui pressenti se dérouler à Hahaya. Nous ne pouvons qu’être étonné de ce qu’on lit tous les jours dans les médiats et sur la toile. Surtout lorsqu’on découvre chaque jour depuis le début de cette affaire, des témoignages qui contredisent tous à la version portée par la famille et ses soutiens. Des soutiens dont on connaît le lien qui les relie, à savoir amicale, politique et familiale.
      Je tiens toutefois à vous aviser et vous mettre en garde à l’effet que les propos et images rapportés par un certain nombre de médiats sur les notables de Hahaya et ces présumés agresseurs sont inacceptables. Surtout lorsqu’on découvre que celles-ci s’avèrent mensongères.
      Le devoir ne doit jamais passer outre le droit. Le premier devoir d’un citoyen est de faire respect les droits de la justice. Autant dire que parmi nous, beaucoup ont été choqué par la forme des réactions formulées jusqu’ici qui la plupart n’a fait sujet de la présomption d’innocence de ces présumés qui restent toujours selon la loi, innocents tant que la justice n’ait pas démontré leur implication. Pour tous ceux et celles qui sont attachés à la justice, au droit à la présomption d’innocence, au droit à l’image et au respect des règles juridiques doivent s’informer d’avantage comme le font la plupart des jeunes de Hahaya avant de prendre part aveuglement sur cette affaire, en respect du droit de l’enfant exposé ici et au respect du droit en général.
      Comment allons-nous défendre demain une autre cause lorsqu’on découvrira que cette affaire n’est rien d’autre qu’une fiction purement construite par la famille de la jeune fille ? N’allons pas perdre toute crédibilité en s’engageant sur cette affaire sans la moindre preuve et surtout avec tous ces témoignages qui contredisent ici à Hahaya les propos de la famille de la jeune fille, par rapport à la raison de venue de celle-ci chez l’un de ces présumés, l’âge de la jeune fille, les relations sexuelles que cette jeune fille ait eu avec d’autres jeunes de Hahaya depuis bientôt 2 ans ? Lorsqu’on cherche à défendre une cause, il n’y a de mieux que de la rendre juste, respectant la justice et ses droits.
      Car tout le monde à Hahaya sait avec qui la jeune fille aurait eu des rapports sexuels.

      La population de Hahaya n’attend qu’une chose que ce procès puisse se dérouler dans des bonnes conditions sans qu’aucun élément ne puisse venir de l’extérieur troubler les initiatives du juge en charge de ce dossier. Nous ne pouvons pas accepter en tant que villageois de Hahaya que des éléments viennent traîner la ville de Hahaya dans les médiats et accuser à tout va toute le monde.
      Ceux qui pensent que leur notoriété suffise pour emprisonner les esprits et empêcher la vérité de triompher qu’ils sachent qu’ils n’arriveront pas malgré leurs talents.

      Devant Dieu, ni moi, ni vous, personne ne pourra venir apporter le moindre soutient ni à la jeune fille, ni les deux jeunes accusés. Les seuls soutiens crédibles au regard de Dieu sont: nos prières, notre amour à l’islam, les bons œuvres, nos bons actions, notre lecture du coran, nos propos s’ils s’avèrent vrais, nos soidakas, nos zakates, nos pèlerinages, nos jeûnes…etc. Alors pensons-y avant que ce soit trop tard.

      Femme de Hahaya et fière de l’être.

  13. L’encadrement normatif d’une société est une nécessité pour la vie en société.
    Pourquoi de telles règles sont nécessaires? Par ce que les individus agissent souvent par penchant naturel. Et si rien ne fait pour mettre fin à certains comportements abjects, contraire à l’unité de la population les gens se livreront à des agissements barbares. Par exemple ce qui s’est produit à hahaya est tout sauf un acte exemplaire.

    Bien que ces actes se reproduisent à grande échelle au sein de notre société mais cela ne signifie pas qu’ils doivent rester sans réponse pénale. Il faut souligner que les Comores est un pays de droit. En d’autres termes, il existe aux Comores des règles auxquelles ils réfèrent.

    Si les autorités judiciaires internes ont du mal à faire appliquer la loi, il existe les internationales qui protègent les citoyens aux actes déplacés de certains individus concussionnaires. N’oublions pas que certains conventions internationales ont pour but de protéger la population la plus vulnérable, notamment les enfants mineurs. Les lois comoriennes doivent respecter l’article 10 de constitution comorienne qui n’est autre qu’une copie intégrale de l’article 53 de la constitution française. Si certains cherchent à payer les juges afin de libérer des individus mises en examens pour viol en réunion sur une fille de moins de quinze ans, malheurs à eux car, en France ou à Mayotte, les lois internationales sont là. Donc, il faut réfléchir avant de les envoyer à l’extérieur via la voie mahoraise.

  14. C’est un grand drame pour cette adolescente , le pays abrite des violeurs en puissance qui méritent d’être incarcéré à perpétuité ou être castrés leurs testicules à jamais ,mais hélas, ils vont rien subir des arrangements à l’amiable vont être trouvés entre les familles des bourreaux et celle de la victime, soudoyer la maman de la victime , bref éviter une sanction exemplaire à ces criminels notoires.Comme les comoriens sont des fatalistes mondialement connus, et bien on se remet à ALLAH qui est le seul juge et les pervers de cet acabit qui courent toujours .

  15. parfois on entend ds chz dont on ne veut y croire. violer 1enfant de 13ans mais dans quel genre de pays vivons nous? et meme s’el n’avait ps 13ans, cmt ds gens qui se prennent pr ds musulmans sont capable de faire 1chz pareille? et le pire est qu’il y aura ds avocats qui vont oser prendr leur defence. k’Allah ns pardonne et protege ntr pays

  16. Quand je lis tous les articles que vous publiez, je constate qu’on a vraiment pas un pays; Mme la procureure insulte le juge Adfaon parce qu’ elle couche avec le gouverneur, wow. Un enseignant se fait arreter parce qu’il réclame ses droits ainsi de suite… On va où là?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*