Une météorite est bien tombée à Mayotte confirme la préfecture

[Communiqué de la préfecture]

« Vers 21h30 ce lundi 18 février 2019, les habitants de Mayotte ont tous entendu le bruit d’une explosion. Certains témoignages recueillis par la suite font état d’observations d’une « boule de feu » dans le ciel mahorais.

Les services de secours (police, gendarmerie et sapeurs pompiers) n’ont constaté aucun événement particulier survenu sur le territoire.

L’ensemble des remontées d’informations faites par les services spécialisés dans l’observation aérienne et maritime laisse entrevoir que le phénomène observé serait a priori la chute, relativement éloignée des côtes mahoraises, d’une météorite en mer .

À ce stade, la préfecture s’efforce de confirmer cette hypothèse par le biais d’autres structures scientifiques comme les observatoires astronomiques de la zone et de définir avec plus de précision le point d’impact.

Le préfet, délégué du gouvernement, Dominique SORAIN remercie la population qui a su garder son sang froid durant ce phénomène naturel exceptionnel, en n’encombrant pas les services de secours. »

5 commentaires sur Une météorite est bien tombée à Mayotte confirme la préfecture

  1. Les tremblements de terres et les météorites ,tous ces phénomènes naturelles qui se produit à Mayotte , c’est une punition divine contre les MAORÉS parce qu’ ils chassent les Comoriens .
    Que Dieu les punissent assez fort ces mécréants .

    • MDRIBOI, Et au lieu de fuir cette île de mécréants qui est en train de subir la punition divine de Dieu comme tu dit, bah les comoriens ce tuent en mer pour aller chez les mécréant, si on suit ce logique vous êtes aussi des mécréants,et la encore vous devenez des mécréants aux yeux du Coran (sourate 24 « An Nûr » verset 27), vous rentrez de manière illégal à Mayotte. Et la vôtre punition divine c’est de vous massacrer entre vous dans votre alliance contre Mayotte et de mourir en mer.
      Des phénomènes comme ça se produisent un peu partout dans le monde et quand il s’agit de Mayotte on a tous les serpents comoriens langue de vipère qui sortent de leur trou pour propager leur venin et leur haine sur les Mahorais, c’est pour cela que vous devenez des élément indésirable où que vous mettez les pieds. bouwi

  2. Ils attendaient une nouvelles île, ils ont accueilli une météorites.
    En effet, après les récents tremblements de terre à Mayotte, les sorciers gaulois annonçaient l’arrivée d’une nouvelle île que la mer allait accoucher.
    Mais finalement c’est des cieux qu’une île qui s’appelle météorite arrive.
    Prions que les dieux ne nous tombent sur la tête.
    Hi!Hi!

  3. Attention c’est un fake news:
    la préfecture s’efforce juste à dire qu’une météorite était visible sur le ciel mahorais mais en aucun moment la préfecture a dit que la météorite est tombé à Mayotte. vérifier vos sources avant de raconter des âneries si vous êtes vraiment des journalistes sérieux. vérifier chaque mots que vous utilisez au lieu de raconter n’importe quoi. que je sache il y’a une différence entre survoler le ciel mahorais et tomber sur le sol mahorais. ou peut être vous cherchez à faire le buzz sur le net.

    • @ ali wali. personne n’a annonçais l’arriver d’une ile du fond de l’océan à mayotte. les physiciens ont juste émis un hypothèse qu’une éruption aller peut être avoir lieu dans le profondeur de l’océan. mais certains incultes comoriens ont commencé a déchainé sur la toile y compris toi ali wali sur ce site même peut être en ironisant et dire qu’une ile aller sortir du gouffre de l’océan. ce genre de phénomène s’il existe vraiment doivent continuer pendant des millions d’années pour qu’une ile puisse montrer son nez à la surface et je doute fort que la race humaines serait là pour voir un jour cette ile. tous personne bien instruits doivent comprendre celà. et concernant les météorites, chaque années pas moins de 84000 météorites tombent un peu partout sur la terre. donc en conclusion ce n’est pas les mahorais qui ont attendu une ile mais toi et des incultes comoriens comme toi.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*