Une partie de la dette extérieure comorienne effacée par les instances monétaires mondiales

Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont décidé de réduire partiellement la dette comorienne pour un montant de 133 millions d’euros.

Une mesure d’effacement d’une partie des créances qui salue toutes les mesures économiques et réformes structurelles engagées pour assainir les finances publiques comoriennes ainsi que les actions étatiques mises en place pour réduire la pauvreté dans l’archipel.

« Les Comores ont fait des gains substantiels en termes de stabilité macroéconomique dans les dernières années; l’activité économique est à la hausse, et la situation budgétaire s’est considérablement renforcée. La réduction de la dette au titre des initiatives Ppte (Ndlr : Pays pauvres très endettés) allège la dette multilatérale du pays, renforce ses réalisations et augmente son taux de croissance et les perspectives de réduction de la pauvreté« , se félicitent les instances monétaires mondiales.

 

http://www.indian-ocean-times.com

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*