Université des Comores : L’Ifere dispose de sa salle d’informatique

Cette salle d’informatique devrait permettre de contribuer à l’un des objectifs assignés à l’Udc par le plan intérimaire de l’éducation 2013-2015 dont le but est de développer l’offre de formation à distance proposée dans l’enseignement supérieur.

La salle d’informatique de l’Institut de formation des enseignants et de recherche en éducation (Ifere) a été inaugurée, mardi dernier, en présence du ministre de l’Education nationale, de l’ambassadeur de France aux Comores, des dirigeants de l’Université des Comores (Udc), notamment le président, et de plusieurs encadreurs, enseignants et étudiants.

Cette salle nouvellement réhabilitée par fond propre de l’Udc (4 millions de Fc en tout), selon le président de l’Udc Said Bourhane Abdallah, a été équipée par le projet Appui au français aux Comores (Afc) avec un matériel composé de quinze ordinateurs de bureau, d’un ensemble de didacticiel d’apprentissage du français, d’un ensemble de matériel de formation (ordinateurs portables, camera pour le micro-enseignement, imprimante multifonction), d’un serveur et d’un dispositif de batterie branchées sur panneaux solaires. «Nous voudrions exprimer notre conviction qui trouve en l’Afc un projet mobilisateur conçu pour un partenariat dynamique en faveur de la qualité de l’éducation dans notre pays», a souligné Said Bourhane avant d’encourager et remercier le personnel de l’Udc pour la mise en place de ce «dispositif fonctionnel au service de l’éducation».

Le patron de l’Udc a également souligné l’importance de disposer de cet outil vu l’accès difficile et limité des étudiants et enseignants aux ressources pédagogiques par l’absence de bibliothèques scolaires, la rareté et la cherté des manuels et des documents d’accompagnement des programmes.
«Le renforcement d’un tel environnement est apparu comme une nécessité pour permettre aux utilisateurs de conserver en dehors de l’école un réel potentiel d’échange et d’apprentissage en français surtout», déclarait-il expliquant le projet Afc qui reste un soutien à la formation continue des enseignants.

Universite_des_ComoresL’ambassadeur de France aux Comores a indiqué que «ce matériel concrétise l’effort entrepris par le projet pour appuyer l’Ifere et l’inspection générale de l’Education nationale dans la mise en place de leurs plans de formation initiale et continue des enseignants». Selon Robby Judes, cette salle d’informatique devrait permettre de contribuer à l’un des objectifs assignés à l’Udc par le plan intérimaire de l’éducation 2013-2015 dont le but est de développer l’offre de formation à distance proposée dans l’enseignement supérieur.

«Je me réjouis que le projet ait impulsé une nouvelle dynamique de professionnalisation», s’est ainsi exprimé avant de montrer qu’on ne propose plus aux enseignants des renforcements sur les contenus disciplinaires à enseigner mais des contenus de formation qui leur font découvrir les différentes facettes de leur futur métier «qui permette d’analyser leurs pratiques professionnelles pour les faire évoluer». Et le diplomate de rappeler qu’il ne s’agit pas du premier ni du dernier apport de la France à l’éducation car celle-ci est une priorité, rappelant le matériel de travaux pratiques d’une valeur de 60.000 euros offert à l’Ecole de médecine et de santé publique.

Pour le ministre de l’Education nationale, revenant au projet, il a adressé ses remerciements à l’endroit des autorités françaises pour ce énième soutien à l’éducation qui vient se rattacher à d’autres actions. Athoumane Ali a souhaité que la coopération et l’amitié franco-comoriennes se renforcent et durent le plus longtemps possible.

Nassila Ben Ali/Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*