Vidéo: Sexualité précoce, une jeune fille comorienne témoigne,  » je regrette d’avoir couchée avec… »

La sexualité précoce des jeunes filles, un sujet tabou mais une jeune fille brise le silence dans un témoignage vidéo de l’ASCOBEF.  Moindjouma moussa dit avoir des regrets d’avoir eu des rapports sexuels dans sa jeunesse.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Avec son témoignage, la jeune fille veut mobiliser les jeunes à attendre le mariage avant de coucher avec des garçons. c’est aussi message de lutte contre les maladies comme le sida et autres…

1 commentaire sur Vidéo: Sexualité précoce, une jeune fille comorienne témoigne,  » je regrette d’avoir couchée avec… »

  1. C’est bien que cette jeune fille innocente et encore traumatisée se confie et ose lever l’omerta sur la sexualité précoce au sein de la société comorienne, qui plus est, structurée par une radicalité d’une certaine vision de l’islam.

    Cependant, ce qu’il faut retenir ce n’est pas tant le fait d’attendre le mariage pour avoir des relations sexuelles, mais ce qui devait nous préoccupé entant que société, c’est l’exigence de la maturité intellectuelle et physique de nos femmes et de nos soeurs comme de nos filles avant d’avoir des relations sexuelles consenties et bien comprises.

    Le mariage n’est pas la condition, il n’est qu’une forme de possibilité. Ce qui compte c’est la pleine conscience et la pleine liberté comprise, et par la maturité physique, et par la maturité intellectuelle, seules capables de dicter les bons choix et éviter les risques préjudiciables.

    MOHAMED Abdouraïm.
    Comores Indépendantes

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*