Yamoussoukro : L’INP-HB va former des élèves Comoriens

Ivoire-Presse par OD
Enseignement supérieur / Passation de charges à l`INP-HB: le nouveau Directeur général, Koffi N’Guessan installé
Mercredi 9 novembre 2011. Yamoussoukro. Institut national polytechnique Félix Houphouet-Boigny (Inp-HB). Pr Coulibaly Pana, Directeur de l’administration et des ressources humaines au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique préside la cérémonie de passation des charges. MM. Koffi N’Guessan (DG) et Sangaré Moustapha Karam (DGA) prennent les commandes de la prestigieuse école

Yamoussoukro – L’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro a signé samedi à Yamoussoukro, un accord de partenariat avec le gouvernement de l’Union des Comores représenté par la ministre de l’Emploi, du Travail et de l’Entreprenariat féminin, Mme Siti Kassim Soufou, pour la formation de bacheliers comoriens au titre de l’année universitaire 2012-2013.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

A cette occasion,le DG de l’INP-HB, Dr Koffi N’Guessan a reçu des dossiers de bacheliers aux fins d’une prise en compte pour la rentrée 2012-2013.

La signature de cette convention visant à définir les règles devant régir le cadre de coopération que les deux parties s’engagent mutuellement à instaurer entre elles en vue de développer la formation de techniciens et d’ingénieurs pour renforcer les capacités de l’administration comorienne, constitue une réponse favorable à la vocation continentale de l’INP-HB, exprimée le 06 septembre lors de la cérémonie solennelle de la rentrée 2012-2013 par le DG Koffi N’Guessan.

Ainsi, l’INP-HB s’engage à participer à la présélection des candidats bacheliers comoriens pour leur admission à une formation en son sein; à organiser et présider le jury d’entrée spécial pour les élèves comoriens; à assurer dans ses locaux leur formation sur la base de ses programmes d’enseignements délivrés traditionnellement; à leur délivrer par le jury de fin d’années, s’ils satisfont aux conditions générales fixées par son règlement intérieur, les diplômes s’ils sont jugés aptes; et enfin à leur fournir des conditions minimales de travail notamment l’hébergement, la restauration, l’assistance, la sécurité.

Le gouvernement de l’Union des Comores s’engage quant à lui, à financer la participation à Yamoussoukro des représentants comoriens au jury du concours spécial d’entrée; à financer la formation des auditeurs comoriens admis à l’INP-HB sur la base d’un coût unitaire par élève fixé d’un commun accord entre les parties; et à apporter son soutient, au niveau international, au plaidoyer pour la réhabilitation et la rénovation de l’INP-HB.

La convention prévoit la création d’organes de coopération et de fonctionnement pour le suivi des engagements pris de part et d’autre.

À l’issue d’une visite guidée ayant précédé la signature de l’accord de convention de partenariat, la représentante du gouvernement de l’Union des Comores, la ministre Siti Kassim Soufou s’est dite à la fois émue et satisfaite du potentiel infrastructurel que présente l’INP-HB. Elle a souhaité que le partenariat signé voit le nombre d’élèves comoriens s’accroître au fil des années dans toutes les filières d’enseignement que dispense l’INP-HB et qui vont impulser le développement économique de son pays.

Quant au DG de l’INP-HB, Dr Koffi N’Guessan, il s’est réjoui de la concrétisation de la vocation continentale et donc intégrationniste de son établissement.
Source: news.abidjan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*