Youssouf Moussa, le Comorien de Mayotte !

​Youssouf Moussa, est l’un des rares mahorais à militer contre la présence française dans son ile natale et pour l’unité des Comores. Il n’a pas perdu de sa vigueur et de sa pugnacité. Il participe tous les ans à la célébration à Moroni de la journée nationale Maoré et il était là, au palais du peuple, lors de la célébration de la journée nationale Maoré le 12 novembre 2016. 41 ans après l’indépendance inachevée des Comores et cinq ans et demi après la départementalisation de Mayotte, il est de plus en plus désarçonné face à la démission et à la capitulation des autorités comoriennes. Il est dépité par la démission de ses collègues de combat qui considèrent que c’est une cause perdue et qu’il n’y a donc pas lieu de continuer un combat sans issue. Ainsi des nombreux partisans du Front démocratique à Mayotte (FD) se sont retirés pour avoir la paix et d’autres se sont rendus avec armes et bagages.
 
Il reconnait qu’à Mayotte, il y a, sur le plan des infrastructures, un réel développement : des routes, des écoles sont construites, toutefois il estime que le système de valeurs est renversé. Les jeunes se disent qu’il ne vaut pas la peine de se fatiguer puisque, après tout, il y aura toujours l’argent. Aujourd’hui, les entrepreneurs locaux sont soit des Français, soit des Réunionnais. Les Mahorais sont là en spectateurs. C’est le même processus que dans les autres colonies, c’est-à-dire une société d’assistanat selon Youssouf Moussa. On accorde par-ci par-là des subsides pour calmer les ardeurs des Mahorais. Non seulement les Français prennent du poids sur le plan économique, mais bientôt ils investissent le champ politique.Dans une interview accordée au journal Al Watwan, en novembre 2012, il avait affirmé que de nos jours les Mahorais s’en vont et s’installent en France et à la Réunion et les blancs s’installent à Mayotte et on assiste à un changement progressif de la population de cette île. Il a réaffirmé ce danger du grand «  remplacement »  démographique ce 12 novembre 2016 au palais du Peuple.    
 


Le combat pour le retour de Mayotte n’est pas perdu. Il prendra le temps qu’il faut, des décennies, voire des siècles, mais cette île réintégrera les Comores. La double présence de mahorais dans les festivités du 12 novembre 2016 et  dans l’équipe nationale de foot bal qui a affronté le Togo le 11 novembre, lors d’ un match amical en Tunisie (c’est un mahorais qui a égalisé) démontre que la nation comorienne existe bel et bien depuis des siècles. N’en déplaise aux séparatistes de tous poils !!!

Comores droit

3 commentaires sur Youssouf Moussa, le Comorien de Mayotte !

  1. T’es bien un inculte toi. Et ton sens des valeur, est à l’inverse de la marche du monde. Mangé les mabawa et ferme la. Car tu raconte de la merde. Youssouf Moussa est un héros qui a des convictions, pas des gens comme toi qui vendrait leur mères. Ce n’est pas les euros ni les postes qui l’acheteront. Mais ça tu peux pas comprendre. Du qu’on ne parle pas mavaja t’es largué bandes d’igbares.

  2. Youssouf Moussa c’est le seul aveugle Mahoré , qui croit qu’il peut compter, et sympathiser avec les Comoriens
    On croyait que lorqu’il avait demandé à ses soi-disant frères Comoriens du parti FD et du Comité maoré de se battre et militer pour qu’il soit présenter à la présidence de l’ union des Comores quant il s’ agissait du tour de Mayotte , il avait enfin compris que ce n’était pas des frères . Ces sont eux qui lui ont refusé l’ investiture et sa présentation à ses électionS . Il est retourné se plaindre ici à Mayotte, que ses frères Comoriens du meme parti se sont moqués de lui , en lui disant qu’ un Maoré ne peut pas avoir la capacité de diriger l’ union des Comores .
    On croyait qu’ il avait enfin compris qu’ on le considérer moins que rien puisqu’il est Maoré . Effectivement Youssou moussa , nous voyons qu’ il n’ a ni tête, ni cerveau , ni queue ni honte et ni dignité .
    Moina harmou ouwo wagnahé wamtrala ,il ne comprendra jamais , car wongo wahé ouna Madji .
    C’est malheureux si il reste C…., on ne peut rien faire pour lui .

    • MONSIEURS ET MESDAMES DE L`ARCHIPEL DES COMORES,

      LA LIBERTE D`EXPRESSION NE SIGNIFIE PAS ATTEINTE A LA DIGNITE HUMAINE. VOUS, QUE VOUS SOYEZ DE MAYOTTE OU DES AUTRES TROIS ILES; VOUS DEVALORISEZ LA LIBERTE D`EXPRESSION.
      LA LIBERTE D´EXPRESSION C´EST AUSSI LE RESPECT DE L`UN ET DE L`AUTRE SANS MENACE…LA LIBERTE D´EXPRESSION N´EST PAS UNE SOEUR DE LA VIOLENCE VIRTUELLE.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*